lundi 17 décembre 2012

The mystic archive of dantalian

Hugh Anthony Disward (Huey) est un ancien soldat qui après la guerre s'est vu confier l'héritage de son grand-père. Grand bibliomaniaque, celui-ci avait accumulé des centaines de millions de livres et était crain de sa famille, on racontait même qu'une fois, pour acquérir un livre il avait été jusqu'à céder la moitié de sa propriété...

Son grand-père n'avait cependant pas qu'une simple collection de livre ! Dans son testament, il confie (entre autre) la bibliothèque mystique de Dantalian à Huey, une collection d'archives privées et surtout douteuses renfermant le savoir du diable ainsi que Dalian, une jeune fille plutôt étrange dont-il ne comprendra pas tout de suite qui elle est.

Il se voit ainsi devenir le gardien des clefs et avec Dalian, ils devront rassembler et sceller les livres noirs de ce monde...

5 volumes - Série Terminée
Licencié par Soleil
Avant de parler du titre en lui même, je vais préciser que ce titre ne va pas se destiner à tout le monde.
De mon point de vue, la violence est supportable mais fusse un moment j'adorais les film gore donc je ne suis surement pas la meilleure personne pour en juger (rires).
Bref, de nombreuses scènes montre des corps décapités, etc donc avis aux âmes sensibles qui passerait pas là, ce titre ne sera clairement pas pour vous.

Pour en venir maintenant au titre lui-même, il à été ma grande source de frustration... Depuis le temps que je le lit / relit et que je me dis... A quand la fiche ?! Du coup, aujourd'hui on répare cela (et ça fera une fiche de moins à faire sur ma liste XD) ~




« Je te questionne. Appartiens-tu au genre humain ? »

Huey



L'histoire commence d’emblée dans le feu de l'action chez les Hurston. Inutile de vous attarder sur cet évènement, au final il ne sert qu'à vous poser (assez maladroitement) l'intrigue. Mais surtout, ne vous arrêtez pas là car ça ne fait que commencer et rester sur cette impression serait bien dommage !

Après ce flashback, on revient à l'histoire en cours et vous retrouvez Dalian et Huey face à une nouvelle affaire de livre fantômes auquel un vieil ami de son grand-père ferait face... Cette histoire vous donnera les éléments manquant et vous permettra de comprendre enfin l'histoire dans ses traits les plus globaux.

Mais bref, je ne vais pas vous raconter ce manga en long et en large (même si c'est tentant parce que je dois bien le connaitre par cœur *rires*).

Côté narration, c'est un peu particulier (vous le remarquez d'ailleurs dès le début comme je vous le disait), à mesure que l'histoire avance, on tente de vous donner des éléments de compréhension par les flashback plutôt efficace (sauf le premier puisque d’emblée je vous l'accorde c'est pas bien clair). Mais j'aime beaucoup cette façon de glisser sur une simple page par exemple ce qu'il se passe chez Lenz juste après avoir parlé de sa lettre. Bref, je ne sais pas si ça sera évident à suivre (ou du goût de tout le monde) mais pour ma part, ça ne m'a pas du tout perturbé (j'étais bien au contraire à fond dedans).




« Je vais tirer au clair les machinations de cette femme à la machette... et m'assurer du sort de l'amour de Dyer et de sa moitié ! »

Dalian

Concernant plus généralement l'histoire, elle n'est pas nécessairement extraordinaire (on dirait presque une histoire à la Sakura Card Captor, sauf qu'ici on court après les livres *désolée pour la comparaison inadéquates mais comme ça m'y à tout de suite fait penser - rires*) mais la façon dont-elle est menée fait qu'elle à un petit "je ne sais quoi" qui la rends à mes yeux très mystique (pour reprendre le titre) et donc attrayante !
(J'avoue, je suis aussi très fan de ce genre d'histoire un peu sombre avec de la magie et tout et tout).

Et pour sublimer le tout, les deux protagonistes principaux, Dalian et Huey apporte plus que du charmes et aussi de l'humour en ces temps très noirs.


 
« ...Dans le monde, il y a des choses qui ne doivent pas être sues. »
Weas

Le plus marquant de ces deux personnages étant Dalian et son caractère excessif... 

Si vous la regardez comme ça, on dirait une magnifique poupée mais ne vous y fiez pas, il lui arrive assez souvent de s'emballer (cf : l'histoire des beignets qui sont selon elle "le rêve de l'humanité"), de frapper Huey ou encore de partir sauver un écrivain juste parce qu'elle veut s'assurer de l'amour de Dyer, le héros de "la capitale impériale des loups" (parce qu'en lui même, l'auteur ne l’intéresse pas plus que cela, après tout on peut être amoureux des livres sans ça *rires*). Après, cela ne l'empêche pas d'être sérieuse et le contrats de ces deux côtés vous donne Dalian tout simple, que je trouve vraiment attachante (j'ai des goûts un peu spéciaux, je vous l'accorde *rires*)

Quand à Huey, il se fait un peu absorber et donc relayer par Dalian mais il n'en est pas moins attachant lui aussi mais à sa manière (même si je serai incapable de vous expliquer mon ressentis *pardon =.="*)
Après n'allez pas croire qu'on ne le voit pas hein !

Avec tout ça et surement bien d'autres choses que j'ai pu oublier vous obtenez The mystic Archives of Dentalian, une histoire sombre et mystique sur une collection de livre regroupant le savoir du diable qui provoque pas mal de dégât entre les mains de gens qui oublient souvent qu'il y a un prix à payer pour tout...


Les plus :
▬ Une histoire sombre mais terriblement attrayante, chaque éléments vous est donné au compte goute et le tout servit par des graphismes sublimes ! Dalian est aussi à elle seule est un peu et franchement, je l'adore ~

Les moins :
▬ Le début un peu maladroit du premier volume qui risque de vous perdre. Un peu dommage sachant que certains s'en sont tenu à ça pour se faire un avis sur la série.
▬ Juste cinq tomes... Dommage qu'il n'y en ait pas eu d'avantage puisque cela ne couvre pas la totalité des romans et que cela nous amène à une fin en demi-teinte... Même si à mes yeux, ce titre reste merveilleux ♥


Le mot de la fin : une histoire magnifiquement bien menée, de l'action, de l'horreur, du surnaturel... Bref, ce titre avait tout pour me plaire et je suis donc contente d'être tombée dessus par le grand des hasards.
Je suis presque déçue de ne pas avoir plus de titre de ce genre dans ma collection ~

A noter pour ceux que ça intéresserait, un animé du manga existe (lui-même adapté d'une série de romans), je doute fort d'aller y jeter un œil (les graphismes ne m'inspire pas, je préfère nettement ceux du manga, et puis Dalian à trop l'air d'une fille ordinaire dans l'animé >.<) mais on verra tout cela plus tard ~



« Une magnifique série beaucoup trop courte ! »

Chronique réalisé après la lecture des 5 volumes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire