dimanche 26 avril 2015

Semaine du Shojo 2015 : « Le personnage féminin le plus réussi du shôjo »



Quand j'ai découvert le thème de la Semaine du Shojo de cette année, je me suis dis quelque chose comme « voilà une chouette idée »... Idée que j'ai gardé en tête pendant une journée et demi avant d'être forcée de constater que... Je n'avais aucune idée de qui nominer ! Aucune héroïne ne m'avait donc marqué ?!

Bref, c'était un choc et étant un pleine période « les shojo, ça me blase, c'est toujours la même chose »... Eh bien, je me suis creusé la tête pendant plus d'un mois sans avoir le bout d'un indice ! Alors si élire la meilleure mangaka shojo (le thème de la semaine du shojo en 2014) avait déjà été compliqué, je me suis dit... Oui, je vois, c'est juste impossible !

... Du coup, n'ayant pas mes manga sous la main, j'ai fini par ouvrir manga news et lui demander de me sortir le nom de TOUT les shojo que j'avais et j'ai passé en revu les personnages féminins présent. Et au final ce « mais personne ne m'a donc marqué ?! » s'est confirmé quand sur plus de 250 titres j'ai timidement sortir une liste de moins d'une dizaine d'héroïne... Liste qui va donc de Hatori, la petite anti-héroïne loufoque de No longer héroïne (Delcourt), a Miyako, l'héroïne bien malgré elle de Private Prince, en passant par Nike Lemercier, l'héroïne de Soredemo Sekai wa Utsukushi (The world is still beautifull, Delcourt) et par Polaris, une des deux héroïnes de X Day (Asuka).

Et après m'être dit que la moitié d'entre elles venait de chez Delcourt, j'ai essayé d'analyser tout ça afin de les départager...

Hatori était effectivement complétement barrée et que, rien que pour ça j'aurai été capable de dire qu'elle était pour moi le personnage le plus réussi... Mais il lui manquait un petit quelque chose pour être LE personnage féminin le plus réussi, peut-être un peu de jugeote ? Ou plutôt... Non, je dirais plutôt qu'en fait j'en ai aucune idée *rires* !

 Classement : 3ème

Miyako est un personnage (beaucoup) plus sobre, intelligente, réfléchit... Elle devient bien malgré elle le jouet d'un prince qui s'ennuit juste à cause d'une paire de sein plutôt conséquente. J'avais apprécié sa simplicité et quelque part son décalage par rapport à ce qui l'entourait dans ses réactions... Mais il lui manquait au fond le petit grain de folie de Hatori pour être le personnage féminin le plus réussi.... Sans doute ?

Classement :  5ème

Nike est un personnage libre qui vit en suivant ses émotions. Elle est forte et n'hésite pas à s'affirmer alors même que ses actes pourrait lui couter la vie. Enfin une héroïne insoumise comme j'aimerai en voir plus souvent ! Au final, je n'ai rien à lui reprocher, mais pour elle aussi, j'ai le sentiment qu'il lui manque un petit quelque chose sans avoir la moindre idée de ce que c'est...

Classement : 2ème


Polaris est plus sombre et c'est d'elle que vient l'idée de faire sauter son lycée... Oui, j'avoue que l'idée m'a plu au moins autant que le personnage. Ses deux facettes la lycéenne timide et introvertie... Qui change du tout au tout quand elle porte ses robes. Le personnage m'avait au final marqué, mais il était quand même trop sombre pour être le personnage de shojo le plus réussi.

Classement : 4ème


A ta tête, je sais ce que tu vas me dire. C'est bien joli tout ça MAIS ça ne nous dit PAS DU TOUT qui est le personnage féminin le plus réussi selon toi... Oui, j'avoue ma faute et je vais essayer de réparer tout ça ! Parce qu'en réalité... J'ai volontairement oublié de mentionner un personnage quand j'ai commencé cet article (et en voyant ce classement étrange qui comptait 5 places pour seulement 4 personnages cités, je ne doute pas t'avoir mis la puce à l'oreille) !

Le personnage féminin de shojo le plus réussi est donc...Akane Kurihara, un des personnages principaux de Kimi Shika Iranai (Glénat) !

Classement : 1ère



Ce qui m'a le plus marqué / plu pour ce personnage ?
  1. Elle est divorcée... Si si, tu as très bien compris ! Alors quand la plupart des héroïnes de shôjo ne sont A/ jamais sorties avec un garçon ou B/... ne sont jamais sorties avec un garçon ?, je trouve que cela apporte un petit vent de fraicheur et du même coup une certaines maturité au personnage qu'on ne retrouve en général que chez les personnages secondaires qui entoure l'héroïne du titre (tout au mieux). Et puis, au final, il fallait oser parce que ce choix était plutôt culotté !
  2. Elle est mature... On ne la retrouve pas à pleurer parce que le garçon qu'elle aime ne lui a pas répondu a ce texto qu'elle a envoyé il y a cinq minutes. On évite ainsi les faux problèmes et le côté cruche qui m'insupporte au plus haut point dans beaucoup de titre.
  3. Elle a un sacré caractère et du répondant... Quand son ainé vient lui demander de sortir avec elle, qu'elle refuse poliment et que cet adorable garçon la traite de pute... Elle n'hésite pas à lui rappeler qui est venu la chercher et qu'il peut bien aller se faire voir. Et le mieux, c'est que tout ça entre parfaitement en contraste avec l'apparence plutôt chétive du personnage pour un résultat explosif. Le must étant que ça ne la rend pas insupportable, parce qu'elle n'en reste pas moins attachante quand on sait ce que tout cela cache et puis qu'avoir un personnage fort, ça change quand même.
Et pour ces trois raisons, j'ai décidé que parmi tous les shojo que j'avais pu lire, Akane était LE personnage de shojo le plus réussi ! Et avec ça, je peux dire... Que ma mission est accomplie ! *s'écroule devant son article enfin écrit*


N'hésite pas, pour terminer, à consulter les articles écrit par les autres blogger également écrit dans le cadre de la semaine du shojo sur ce thème : Instantané - PaoruYaoi CastHeaven MangaL’Antre de la LouveManga SukiHana BorderlandMa petite médiathèqueLe Chapelier fouMirrorsClub Shôjo

Aucun commentaire:

Publier un commentaire