mercredi 16 juillet 2014

Soredemo Sekai wa Utsukushi

Il a conquis le monde en trois ans et règne depuis sur celui-ci en maître. Nike, quatrième fille du duché de la pluie, à d'ailleurs eut le malheur d'être choisie pour devenir son épouse...

Mais comment accepter d'être marié à un homme que l'on dit cruel et sans cœur ! Il n'en fallait cependant pas moins pour devenir le maitre du monde, pas vrai ? Mais attendez, c'est ce mioche le roi du soleil qui est crains de tous ? Il doit y avoir erreur, non ?!

Livius (de son petit diminutif Livi) ne s'interesse de son côté à Nike que pour une seule chose : la jeune femme possède un don, celui de faire tomber la pluie... Et pour lui qui règne sur le royaume du soleil (où comme son nom l'indique, il fait toujours soleil), il espère bien qu'elle le divertira un peu... Et il ne risque d'ailleurs pas d'être déçu !

Et après une première rencontre plutôt chaotique qui vaudra à Nike un passage au cachot (même s'il en faut plus qu'une geôle et des barreaux pour l'arrêter) une cohabitation houleuse semée d'embuches commencera...A se demander s'ils parviendront à se comprendre en ayant des points de vue aussi différents ! Mais regarde, ce monde n'est-il pas magnifique... ?


12 Épisodes - Série Terminée

Une héroïne pleine de peps !

Voilà quelques temps que j'étais plutôt lassée de beaucoup des personnages féminins que l'on trouve aussi bien dans les shônen que dans les shôjo que j'ai pu lire/visionner... Il faut dire que d'un côté, j'avais une potiche à gros seins dont le seul rôle était de hocher (bien gentiment de préférence) la tête en signe d'approbation et d'un autre côté, j'avais ces héroïnes mièvres au possible à qui je rêvais juste de coller une claque... Oui, je suis en période d'opposition et alors ?

Mais Nike n'est rien de tout ça... ! Elle se retrouve peut-être à devoir épouser le roi, mais si puissant soit-il, ça ne va pas l'empêcher de lui donner le fond de sa pensée (même si lui s'en fiche). Bref, elle en impose et avoir une héroïne aussi franche et dynamique, ça m'a vraiment fait plaisir. J'ai d'ailleurs pris beaucoup de plaisir à la suivre et à la voir s'emporter. J'ai aussi apprécié le fait qu'elle ne faisait pas de chichi et surtout, qu'elle ne renonçait jamais ! Autant de valeurs qui me sont chères et qui manquent bien trop souvent aux héroïnes de shôjos (comme si pour vivre une belle histoire d'amour nous avions forcément besoin d'être des potiches *tssss*). Nike est donc un protagoniste féminin super attachant comme j'aimerai en voir un peu plus souvent *smile*

Pour dire deux mots de Livi, lui est en revanche plutôt caricaturé au début de l'histoire... Mais il ne faut pas s'arrêter à l'image plutôt moche qu'on lui donne puisqu'il va prendre plusieurs facettes bien plus humaines au contact de Nike, parfois touchantes, tantôt amusantes mais aussi déchirantes, qui m'ont fait m'attacher à lui. Petit à petit, il s'adoucit, devient humain et tellement, tellement adorable ! *Kyaaaaaaah*

La seule chose qui m'a un peu dérangé à son sujet c'est qu'à tout casser, je lui donnais dix, douze ans... Et même si je trouvais leur histoire trop mignonne, j'étais un peu partagée sur cette question parce que j'en donnais facilement 17 ou 18 à Nike (et encore, en disant ça je la rajeunis pour ne pas trop creuser l'écart). Du coup j'ai fais quelques recherche et il s'avère qu'au final il ait 15 ans (O.O)... Bref, visiblement, c'est juste qu'il fait jeune, mais une fois que j'ai eu lu ça, je me suis dit : "Bah, de toute façon, tu t'en fous... Ils sont trop mignons, non ? Et puis, l'âge n'a pas d'importante !" *rires*


Une trame classique, mais un couple trop cute !

Oui, il faut bien l'avouer, le scénario de base est pas transcendant quand à son originalité...
Mais si la base est classique, elle sera en revanche bien exploité et c'est ce qui fait que j'ai littéralement dévorée par deux fois et demi l'animé que je regarde à présent par bout en avançant et reculant la vidéo, le tout ponctué par quelques "Kyahhh"*rires*

*essai de reprendre un peu ses esprits*

Le plus gros piège de ce genre d'histoire, c'est de tomber dans le "je fais un pas en avant et je recule de deux", tant et si bien que l'histoire recule plus qu'elle n'avance. Ici, le problème ne se pose pas puisque la relation de Nike et Livi comme l'histoire avance à bon rythme. Ni trop lentement pour t'endormir, ni trop rapidement pour que ça ait l'air surfait. Bref, c'est un premier bon point pour cette histoire !

Mais il faut dire que Nike et Livi savent ce qu'ils veulent et ne tourne pas autour du pot 107 ans, le tempérament de nos héros est donc un point fort qui va entrainer l'histoire pour la mener à son terme. Ils amènent tour à tour des rebondissements au cours de l'histoire tandis que nos héros sont confrontés à divers problèmes. Quand à leur relation, elle est subtile et va se tisser petit à petit... C'est d'ailleurs ça qui m'a beaucoup plu, cette relation qui évolue naturellement entre eux à mesure qu'ils traversent ensemble ces épreuves qui peuplent leur chemin sans que l'on y prêt trop attention.

Et si j'ai mis l'accent sur le côté romance (ce n'est absolument pas ça qui m'a poussé à le regarder... on y croit, hein), regorge aussi d'humour... Et là encore, c'est la faute à Nike et son manque complet de manière digne d'une demoiselle de haut rang. J'adore notamment le moment où les bonnes lui mettent son corset pour ne parler que de ça XD

Autant de bons points qui m'ont entrainée, fait sourire, serrer le cœur... Bref, en grande fan de shôjo que je suis, je suis retombée avec beaucoup d'émotions dans mes premiers amours ♥


Après je ne m'étalerais pas d'avantage (remarque je me suis déjà bien étalée, hein *rires*) parce qu'ayant vu l'animé presque dans son intégralité le même jour... J'ai peur de lâcher des spoil ici et là sans même m'en rendre compte (vilaine fille... mais j'espère du coup ne pas l'avoir fait). Alors si tu aimes les belles histoires d'amour avec une super héroïne, un couple trop mignon (mais pas niais) et un peu d'action / humour, ne loupe surtout pas Soredemo Sekai wa Utsukushi !



Chronique réalisé après avoir visionné les 12 épisodes de la série

Aucun commentaire:

Publier un commentaire