dimanche 29 janvier 2012

Kingyo Club

Nombre d'épisodes : 10
Trame de base : ?

Genre : Vie Scolaire
Rating : Non

Synopsis : Haru Hiiragi est déjà en troisième année de lycée. Pourtant, rien dans sa vie ne semble le motiver et son avenir est pour lui plus que vague. De surcroit, il passe la plupart du temps à sécher les cours dans un vieil entrepôt désaffecté en marge du lycée.
Un jour, alors qu'il sort justement de cet endroit il va rencontrer Harukawa Koto qui est elle en première année. Mais les conditions de leurs rencontre sont loin d'être idyllique puisqu'au même moment, elle était prise à partie par un groupe de fille de la classe. On apprendra par la suite qu'elle est fréquemment victime d'Ijime (brimades).

Les coïncidences multipliant leurs rencontres, ils vont finir par fonder ensemble un club des plus étranges autour de deux poissons rouges Aka-chan et Kuro-chan.
Petit à petit, cet espace deviendra un endroit rien que pour eux où ils pourront trouver mutuellement leur place...


Quelques images :



Un avis en passant :


Découvert fortuitement en parcourant (à défaut de réviser) le site où j'ai trouvé 1 pound no fukui, ce petit drama à attiré mon attention.

Un épisode, puis deux, puis trois... Bref, autant dire que ça se "mange comme des petits pains".
Un point fort de ce drama et qui sied d'ailleurs bien à la dynamique de l'histoire c'est le temps d'un épisode. D'ordinaire, on tourne autour de 50 minutes, ici il n'en font que 20 et pourtant il doit bien se passer autant de chose dans ces 20 minutes que dans les 50 minutes d'un autre drama !

Comme je le disais avant, il n'y a aucun temps mort et dans ce drama même les longs silences (y'en a d'ailleurs pas tant que ça XD) ont leurs utilités.

La relation entre Haru et Koto évolue doucement mais il faut dire que quand chacun vient y coller son grain de sel : Motoi, le délégué de la classe de Koto qui est amoureux d'elle et supporte mal de s'être fait jeter et Kita, l'amie de Haru qui vient elle dire des ânerie à Koto... Bref, pas à pas leur relation se construit, un peu étrange au début puisqu'il ne parle quasiment pas où alors uniquement des poissons rouges sobrement nommé Aka (rouge) et Kuro (noir). Puis les langues se délient en même temps que les brimades empirent.

Cependant, de nouveaux alliés se greffe aussi à nos héros, parlons notamment de la fille de la classe Koto qui aime les manga (j'ai zappé son nom mais comme il n'apparait qu'une fois =.=) qui va tenter de venir en aide à Koto et devenir par la suite son amie. Les masques vont aussi tomber, celui de Haru face à sa belle mère ou encore celui de la mère de Koto quand Haru va lui dire ce que sa fille vit à l'école.

Pour moi, du début à la fin, ce drama aura été un vrai coup de cœur. C'est pur sans être niais, c'est beau sans être idyllique, ce qui en fait un drama bien équilibré.
L'histoire est racontée de façon touchante et pleine d'émotions par Haru et le résultat est tout simplement sublime!

Mon avis fait sans doute un peu court mais il est bien dur de mettre des mots pour résumer ce drama. Alors si il vous intrigue, foncez le voir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire