jeudi 6 septembre 2012

Obaka-chan, la reine de l'embrouille se cherche un mec


おバカちゃん、恋語りき


Scénario : Satô Zakuri
Dessin : Satô Zakuri

Nombre de tome(s) : 7
Statut de la série : Terminée

Éditeur VF : Tonkam

Genre : Shôjo
Rating : Non



Scénario : ★★★★
Graphisme : ★★★★
Réalisation : ★★★★★
Édition : ★★★★

☆17/20





Synopsis : Il était une fois...


Neiro Sonoda, connue dans tout le kansai pour être "la fille la plus forte en bagarre" change pour un lycée loin de chez elle, où personne ne la connaitra... Afin de trouver l'amour !
Mais ces bonnes résolutions se trouve briser à son arrivée même et elle finit ainsi dans la "classe des nuls", une classe spéciale créer pour accueillir les cas à intégration difficiles.

Premier grand obstacle dans la recherche de son amour, quand ont sait que la grande majorité des élèves de la classe ne viennent pas et que les 5 qui viennent ne sont pas toujours évident à suivre entre un voyou qui cherche la bagarre, Ukio (et qui à valu sa place à Neiro en classe des nuls), Nijika, une fille (la seule avec Neiro) dont la seule motivation est de plaire aux garçons, Saburo, un garçon limite muet qui à déjà redoublé trois fois, Kenken, un gars qui n'a d'yeux que pour Ukio et le tout couronné par un prof principal sans grand personnalité qui passe son temps à pleurer (mais on le comprend, ils sont usant XD).

Mais Neiro ne se laisse pas démonter et ne tarde pas à remarquer Shin Aizawa, qui à tout du prince parfait ! Oui mais voilà, lui est en "classes des bons" alors l'approcher n'est pas si facile que ça. C'est ainsi que Neiro se trouve d'un coup très motivé pour intégrer sa classe mais pour une ancienne bagarreuse comme elle, est-ce vraiment si simple... ?



Un avis en passant...


Nombre de volume lu : 7

Voilà un petit moment que comme ça, j'étais tombé sur ce titre sur manga news en me disant que non, je n'allais pas commencer une nouvelle série (parce que j'essaie désespérément d'en finir plutôt).
Mais ayant trouvé les trois premiers volumes en occasions, je me suis dit que "pourquoi pas ?".

Avec le résumé et le début, j'ai très vite eu peur de tomber dans une copie conforme ou très similaire à "Fight Girl" (Delcourt) mais l'histoire est résolument différentes dans les tournants pris, ici il s'agit d'un shôjo pur et dur où tout ou presque tourne autour de l'amour contrairement à Fight Girl.

Après je me suis dit, wah c'te stéréotypes du gentil, beau... prince et du vilain, méchant aux cheveux décoloré que tout oppose. V'la un super cliché mais ici il parvient à être exploité sans que ça vire au truc immonde ou "merde j'ai le choix entre un beau gosse tout lisse et un voyou trop nul". Comment allez vous me dire ? Déjà le beau prince à des tendances sadiques, et le voyou sait quand même avoir des paroles censée. Bref, malgré les affreux stéréotypes physique dont-ils sont victimes, l'auteur à su les rendre humains.

Une fois que j'en suis donc arrivé à cet avis, j'ai commencé à dévorer un volume, puis deux, puis trois... Pour me dire que c'était énorme !
Attention, je n'ai pas dit le titre du siècle mais l'auteur à su en alliant, humour, situations décalée et une héroïne qui parvient toujours par des situations farfelues à vous faire rire (comme sa déclaration à Shin, il ne lui à jamais dit qu'il l'aimait mais elle lui sort : "moi aussi, je t'aime !"... Cherchez l'erreur XD).

Autant dire que ce titre se dévore littéralement et permet de passer un bon moment sans prise de tête en compagnie de Neiro et ses amis. Et compte tenu du peu de volume (7), je doute que cela ai le temps de s’appesantir ou de se perdre en cours de route mais on verra.
Je n'ai qu'un espoir concernant cette série, que le passé de Nijika soit un peu creusé ainsi que ceux des autres personnages présent, parce qu'au tome 2 ou 3, au travers d'une simple phrase de Nijika, on voit qu'il y a eu quelque chose pour qu'elle soit comme ça (envie personnelle).

C'est frais, amusant et ça se dévore sans mal.
Un titre donc très sympathique à mettre dans les mains de ceux qui ne cherche qu'une chose "passer un bon moment".


Les plus : Les situations décalées (autant que Neiro), l'humour, les personnages font que ce manga qui aurait pu être à la limite du banal est amusant et que c'est franchement agréable à lire. Le côté humain des personnages, c'est appréciable et ça casse les stéréotypes masculins.
Le test en fin de volume trois, j'ai adoré XD

Les moins : Un certains nombres d'évènements inutiles (bon pas entièrement désagréable mais voilà ça fait des périodes de creux *je met ça au pluriel mais il n'y en a pas 50 non plus hein*) et l'insistance de Shin (mais ça c'est purement personnel XD)


Le mot de la fin : Le dernier tome sort le 05 décembre... Yeah, j'aurais la fin pile 2 jours avant mon anniversaire (cours partout tant elle est folle de joie... folle tout court aussi je vous l'accorde MDR)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire