jeudi 1 août 2013

Dantalian no Shoka : Ibarahime

Dans leur quête des livres fantôme, Dalian et Huey sont amené dans un petit village. Il y a six mois de cela, le seigneur qui vivant dans le manoir, le sergent Callavos, semble être décédé au cours de l'incendie. Mais de sources sûr, Huey sait que sa fille est en vie et en possession du livre qu'il recherche (livre qui appartenait à son jadis à son père). Cependant, à mesure qu'il s'approche du manoir, il est clair que quelque chose cloche...

Il semblerait bien qu'une chose plutôt mystérieuse se cache derrière cette forêt... Tout comme derrière la mort du sergent Callavos...






1 OAV de 25 minutes
Non licencié en France


Un opening magnifique !
Certes, j'aurais pu commencer par parler d'autre chose, mais étant quasiment la première chose que l'ont te montre, autant en parler. Autant le dire, la musique de l'opening est tout bonnement magnifique, il n'y a d'ailleurs que peut de chose à en dire et rien que pour toi, tu pourras l'écouter en regardant la vidéo ci-dessous (même s'il ne doit pas s'agir d'un opening spécialement créer pour l'OAV, mais de celui de la série) ~





La belle au bois dormant à la sauce Dentalian ~

Qu'il s'agisse du titre (ibara voulant dire ronce ou épine et hime princesse) non sans rappeler une certaines forêt de ronces qui entourait le château de la belle au bois dormant, la forêt en elle-même ou encore le titre que l'on vous lance en introduction, tout est fait pour vous rappeller la présence de notre douce belle au bois dormant...

A défaut que la jeune fille qui tient se rôle n'a pas vraiment attendu son prince pour la réveiller (elle s'est bien débrouiller toute seule), mais je ne vais pas trop en dire étant donné que l'intrigue tient sur vingt-cinq minute à tout casser donc bref, j'aurais vite fait de vendre la mèche...

Mais j'ai en tout cas énormément apprécié cet épisode très court donc, mais vraiment bien rythmé et dans les tons du manga. Je suppose néanmoins qu'il s'agit d'un "inédit" étant donné que sur les 4 volumes (sur 5 total) que j'ai lu, rien ne mentionne cet épisode. Il n'en reste pas moins plaisant à visionner, à condition seulement de connaitre déjà l'univers (s'agissant d'un OAV, on suppose que vous connaissiez déjà et il n'y a donc rien de présenté), sans quoi je pense que l'on est facilement un peu perdu (à moins de ne vraiment pas trop se prendre la tête).  



Un chara design... pas forcément à mon goût

Hmm, quand j'avais parlé du manga (voir la fiche), j'avais mentionné un animé que je ne regarderai sans doute jamais à cause des charadesign qui semblait bien éloigné de ceux du manga (j'ai certes conscience qu'adapter fidèlement à 100% est impossible, mais je crois que le style du mangaka ne s'y prêtait simplement pas).

J'ai donc profité en tombant sur cet OAV pour voir de quoi il en retournait vraiment (histoire de ne pas louper l'animé d'un si bon manga, simplement sur un apriori).

Très clairement, je n'ai pas du tout accroché aux personnages. Qu'il s'agisse d'Huey qui est bien trop féminisé et qui à perdu toute sa classe et son côté posé ou encore Dalian qui ressemble tout bonnement à une fillette ordinaire. Bref, ils font bien pâle figure vis à vis des originaux (je dirais même que c'est limite si on les reconnait).

Après de manière plus subjective, je n'ai pas non plus apprécié le doublage de Dalian étant donné que je ne lui aurait pas vu une telle voix. On sent tout de même qu'ils ont voulu bien faire... Mais je suis sans doute trop exigeante, voilà tout *rires* Bref, autant dire que non, j'irais pas cherché l'animé (chez Kazé), pourtant j'ai vraiment apprécié le manga dont j’attends le dernier volume avec impatiente.

Mais bon, reste que cet OAV était dans l'ensemble bien sympathique pour retrouver l'univers si particulier de l’œuvre ~


 
« Un charadesign clairement pas à mon goût, 
mais l'univers est bien là et j'y ai passé un bon moment ! »

 
Pour résumer tout ça...

J'en dis au final bien peu, mais sur si court dur de parler sans au final finir par raconter cet OAV en intégralité hein !

J'ai donc passé, si on fait fit du charadesign, un agréable moment en compagnie de Huey et Dalian dans cet univers si particulier qui est le leurs !
Une jolie façon de revoir le conte de la belle au bois dormant ~

Aucun commentaire:

Publier un commentaire