jeudi 3 avril 2014

Confession of Murderer

Il y a dix-sept ans de cela, dix femmes ont été assassinées sans jamais que le coupable n'en soit inquiété... Et à présent, les faits sont prescrits et le coupable ne pourra jamais être appréhendé... C'est précisément ce moment que choisit le tueur présumé pour réapparaitre ! 

Auteur d'un livre intitulé confession d'un meurtrier, celui-ci se livre et raconte dans les moindre détails ses crimes... Livre qui ne tardera d'ailleurs pas a être un best-seller et son auteur une véritable vedette !

Face à lui, le lieutnant Choi fulmine ! En charge de l'enquête à l'époque, le voir le pavaner devant lui et ne rien pouvoir faire est plutôt rageant !!!

Et cette cicatrice que lui a fait le meurtrier sur son visage lors de l'une de leur "rencontre" est là pour lui rappeler chaque jour son échec : à l'arrêter, mais aussi qu'il n'a pas pu protéger la femme qu'il aimait... Qui a également été tué par cet homme !

Mais si la justice ne peut plus rien, la famille de la dernière victime de ce monstre (la femme qu'aimait le lieutnant Choi) oeuvre dans l'ombre et compte bien lui régler son compte...  !


Film Coréen
Licencié par France TV Distribution
Des acteurs vraiment sublime dans leur rôle !

Qu'il s'agit de l'acteur incarnant Lee Doo-Seok (Park Si Hu) ou encore le lieutenant Choi (Jeong Jae Yeong), j'ai vraiment trouvé qu'ils brillaient dans leur rôle respectif ! J'ai en effet très rapidement identifié les personnages comme tel et autant dire qu'aujourd'hui un autre casting me semble inenvisageable !

Oui, vraiment j'ai été conquis par le lieutenant Choi, son enquête, son désarroi et son ironie toujours si brillante... ! Mais aussi pour toute cette hargne dont-il fait preuve à l'égard du meurtrier et aussi ce petit je ne sais quoi. Pour moi, non vraiment le lieutenant Choi est un sacré personnage (j'adore le moment où il envoi ses nouilles dans la face du meurtrier *fufufu*).

Quand à Lee Doo-Seok, il a... comment dire... la tête de l'emploi ?
Il incarne en effet parfaitement tour à tour la vedette qu'il est avec son visage d'ange, mais parvient également à dévoiler un visage digne du grand psychopathe qu'il est quand il le faut... Et je dois bien avouer que c'est plutôt saisissant quand c'est le cas ! Personnage si sombre et lumineux, j'y ai aussi assez rapidement accroché.

Et quand ces deux personnages apparaissent ensemble, cela ne manque pas de faire des étincelles ! Leur duo est très plaisant et donne à ce film toute sa dimension et participe à cette dynamique qui va permettre au film d'avancer sans jamais laisser de temps mort. Bref, un superbe casting, il n'y a que le doublage français auquel je n'adhère pas vraiment (disons qu'ici, même les passages dramatique ou sombre paraissent un peu comique par moment...).

De nombreux autres personnages viennent s'ajouter, mais je ne retiendrais que les membres des familles des victime qui finissent ce casting de rêve, honnêtement il est bien rare que je m'attarde sur le casting... Mais là, il m'était bien trop difficile de passer à côté !


Un scénario sombre, haletant et bourré d'action !

Je suis à la base amatrice de film d'avantage orienté action plutôt qu'amour (oui, c'est très paradoxe quand on sait que 90% de mes lectures sont constitué de shôjo) et c'est avant tout ça qui m'a accroché dans le trailler que j'ai regardé au moins une fois par jour jusqu'à la sortie du film en DVD...


J'avais tout de même une petite appréhension... Et si toute les scènes d'actions du film se trouvaient dans le trailler ?! Eh bien je peux te rassurer, ça n'est absolument pas le cas (contrairement à d'autres films du même genre où c'était le cas) !

Le film ne possède aucun temps mort, tout est calibré et tour à tour, on vous dévoile l'histoire, les personnages et le plan des familles des victimes pour se venger tiens le film tout du long jusqu'à... Un renversement que je n'avais pas vu venir !

De l'action il y en a donc et juste ce qu'il faut ! Le tout maintenu par un certains suspense et des personnages plein de ressources. J'ai toujours du mal à chroniquer un film et à dire ô combien j'ai pu le trouver génial de sucroit sans raconter le dit film en entier... Raison pour laquelle je vais arrêter là.


Mais pour conclure, je dirais que Confession of Murderer est un véritable chef d’œuvre, qui loin de m'avoir déçu m'aurait bien d'avantage conquise en mêlant habilement tout ce que j'aime : de l'action, un univers sombre, des personnages charismatique, de la psychologie et surtout, un brin de suspense qui fait que l'on est jamais au bout de ses surprises... Ce qui est le cas pour ce film jusqu'à sa dernière seconde !






Cette chronique a été réalisé dans le cadre du 5ème projet lancé via le forum.
Tu pourras donc retrouver d'autres avis sur ce film en cliquant sur les différentes vignettes placée ci-dessous (les liens des chroniques seront ajoutés dès qu'elles seront postées sur leurs blogs respectifs) :


    http://tracesdutemps.wordpress.com/2014/04/19/critique-film-confession-of-murder/    

Aucun commentaire:

Publier un commentaire