mardi 21 février 2012

Limited Lovers

Scénario : Yamada Keiko
Dessin : Yamada Keiko
Éditeur VF : 12Bis

Nombre de tome(s) : 3
Statut de la série : Terminé

Genre : Shôjo
Rating : Non

Synopsis : Karin est une adolescente de bonne famille bourrée de fric, entourée d'amies qui en profite, elle est hautaine et au fond, tout autour d'elle est bien superficiel.

Cependant, cela ne la dérangeait pas, pas avant son accident.
En chutant dans un escalier, elle va se briser la colonne, l'opération qui suivit fut un succès mais il était clair qu'elle ne remarcherait jamais.
En fauteuil roulant, elle va vite réaliser que tout ce qui l'entourait n'était que mensonge, ses amies tout particulièrement qu'elle va envoyer paitre. Il ne lui reste plus rien si ce n'est ce médecin sarcastique qui est en charge d'elle avec qui elle va fortement s'attacher. Tellement qu'elle va à sa sortie racheter sa maison qui était en vente et commencer une collocation plutôt étrange, avec des hauts et beaucoup de bas... Dur dur de satisfaire les caprices d'une princesse comme Karin.

Mais ajoutez à cela un retour à l'école pas si évident quand tout le monde vous regarde comme un monstre avec à ses côtés Koko, petite fille de sa gouvernante et amie d'enfance. Shoji, bishonen jusqu'au bout des ongles ne tardera pas à devenir son premier ami après qu'elle l'ait incidemment défendu et...
Peu de temps après, la chance semble revenir vers Karin au travers d'une pièce de théâtre où elle aura le rôle du prince (avec Shoji dans le rôle de la princesse !)... ?!
Tout n'est pas si simple, les heurts se suivent mais, et si au fond, Karin n'était pas en partie responsable de cette distance qui la sépare des autres ? A-t-elle jamais vraiment cherché à s'approcher de ceux qui l'entoure... ?


En quelques images :






Un avis en passant : En voyant le titre de cette histoire, j'avais pensé à totalement autre chose et du coup, j'étais dans un premier temps passé à côté du titre. Un jour, je suis tombée sur un résumé et j'ai immédiatement changé d'avis. Il faut dire que les histoires avec pour héroïne une fille en fauteuil... c'est quasi pour ne pas dire inexistant !

Déjà, niveau graphisme l'auteur à son propre style (comme chaque auteur allez-vous me dire), au tout début je n'étais pas fan mais avec le temps et au vu de l'histoire, les expressions sont exacerbé par son dessin et n'en rendent le tout que des plus magnifiques.

L'histoire elle aurait pu être banale sans le handicape de Karin mais le voir au travers de ses yeux qui petit à petit évolue, change et devient bien plus humaine qu'elle ne l'était avant son accident... Donne à l'histoire un réalisme des plus touchant.
Karin se fait de vrai allié dans les membres de la pièce de théâtre, elle arrive aussi non sans heurt à s'approcher de Teppei, ce beau médecin objet de toute ses convoitises (malgré le fait qu'il soit fiancé).

Si vous en avez marre des shôjo cul cul, des trames vue et revue, et que vous cherchez une belle histoire, sautez sur ce titre !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire