dimanche 29 avril 2012

Darling, la recette de l'amour

Scénario : Yoshihara Yuki
Dessin : Yoshihara Yuki
Éditeur VF : Panini Manga

Nombre de tome(s) : 8
Statut de la série : Terminé

Genre : Josei
Rating : -15ans

Synopsis : Setsuko a peu de chance en amour. Une fois encore, son petit ami l'a plaqué, l'accusant de ne pas éprouver de plaisir... Frigide, elle pense donc devoir se résigner à vivre sans amour !

Un soir, alors qu'elle aide son père dans le bar de travestit qu'il tient, elle se retrouve avec de l'eau bouillante sur son tee-shirt. Un des médecins réagit alors immédiatement et lui vient en aide...

Étrange, alors qu'il l’oscule afin de vérifier que tout n'est pas plus grave qu'il n'y parait... Elle à un orgasme et s’évanouit ?!

Qui est donc ce beau médecin qui pourrait la sauver de sa frigidité et comment le retrouver ?! Impossible me direz-vous à moins que... Le destin ne lui donner un coup de main en faisant de ce même médecin celui qui tient la permanence du cabinet à l'entreprise où elle travaille !


En quelques images :






Un avis en passant : ça faisait longtemps que je voulais ressortir les tomes et hier, pioche à la main (rire) j'ai déballé le rayon de l'étagère pour remettre la main dessus...

Cela avait été un gros coup de cœur (et une bonne tranche de rire) à l'époque où je l'avais acheté.
A présent, je n'en suis plus gaga mais le titre reste une bonne œuvre, savant mélange entre humour décalé et le caractère quelques peu salace des personnages entourant Kyosuke (ce beau médecin) pour lequel on se demande comment il à pu terminer

Niveau graphisme, j'avoue que c'est un point fort de l'auteur et même si en dix ans, elle à bien eut le temps de peaufiner son style (Ma petite maitresse, Soleil ou encore Venus ni Arazu, Panini manga), il n'empêche que le visuel est plus que sympathique dans Darling ~

Côté histoire, en un chapitre Setsuko passe de la fille que le médecin prends pour une travestit (bah, faut dire qu'il l'a rencontré dans un bars de travestit alors bon... XD), à la fille qui est une vrai catastrophe ambulante (comme dirait le père de Setsuko, une femme cherche à s'embellir quand elle veut séduire un homme, pas à passer son temps à se blesser pour attirer son attention...), à sa femme... C'était rapide hein ?

Pas de panique, tout ça n'est que le début d'une longue et belle histoire d'amour !
Attention, ne vous attendez pas à du niais, ni à de grande prise de tête ! Certains sujet tel que la lassitude, les ex, etc sont abordé mais toujours traité de sorte à ce qu'à un moment où un autre, Setsuko sorte un gag (bien malgré elle puisque sa bêtise se trouve être naturelle) et ainsi, il n'y a jamais réellement de climax tendu entre eux deux XD

Puisque je parlais de l'humour, va bien falloir que je mette une bonne couche dans mon commentaire puisqu'il y en a tout autant dans le manga ! Bon, rien de trop élaboré mais c'est toujours très subtil (rires)
Prenons pour exemple le gag récurent de ce manga à savoir cette histoire de slip de Kyosuke dont Setsuko est grande fan et qu'elle est capable de reconnaitre les yeux fermé uniquement à l'odeur ! (si si, je vous assure XD)
Après, il y a aussi quelques expressions cultes bien sympatique tel que le "tching en trois minutes" (le tching = conclure et en trois minutes... bah si vous voulez savoir pourquoi, lisez le manga !) et tout un tas des petits éléments qui font de ce manga... ce qu'il est tout simplement ~

Après, ça ne décolle vraiment pas haut mais, l'histoire avance, fait son petit bonhomme de chemin toujours sur le même schéma sans pour autant lasser.
Au final, le tout est plutôt divertissant et les apparitions de Setsuko tantôt en belle jeune femme, tantôt en monstre (un SD vraiment méchamment effrayant XD), le docteur Shoji, collège de Kyosuke qui lui tripote toujours les fesses ou la belle-mère de Kyosuke toujours là au bon moment pour tourmenter Setsuko...

Font que ce manga est à lire au moins une fois dans sa vie même si après, j'avoue que tout comme avec ma petite maitresse (Soleil) du même auteur, je suis encore partie pour le relire un bon nombre de fois (au moins pour cette sublime conclusion XD) >///<

Aucun commentaire:

Publier un commentaire